Les Cronuts

cronut21-300x300La nouvelle tendance outre-Atlantique est celle des Cronuts. Je ne sais pas si vous avez entendu parler de ces petits gâteaux en forme de beignets,  à la texture d’un croissant, fourrés de crème et surmontés d’un glaçage.

Pour tout Européen cela nous surprendrait surement de manger un mélange de Croissant-Donut à la crème mais pour les Américains, qui consomment près de 10 milliards de Donuts chaque année, le Cronut représente un substitut à leur douceur.

Cette innovation nous vient de Dominique Ansel, célèbre pâtissier français, exporté à New-York dans le quartier de Soho, afin de partager son savoir-faire français. Après deux mois et des dizaines de tests, il réussit à mettre au point le Cronut, dont il a même déposé un brevet ! Dominique-Ansel-CronutIl produit chaque jour 300 à 400 pièces afin d’essayer de satisfaire sa clientèle mais ce n’est pas suffisant ! Chaque jour plusieurs centaines de personnes  font la queue avant l’ouverture de sa boutique afin de bénéficier de cette douceur vendue 5$ (moins de 4€). Les premiers clients arrivent à l’aube, d’autres font des centaines de km afin d’avoir leur sésame. Mais comment une pâtisserie peut être aussi réputée et demandée ? Qu’est ce qui fait fondre ces américains ? Vous allez être surpris …

Le Cronut est fait à base de pate levée feuilletée, que l’on frit dans un bain d’huile de pépin pendant quelques minutes puis il est roulé dans du sucre. Enfin, le dernier processus s’enchaîne : on le laisse reposer quelques heures, puis il est garni de crème pâtissière aromatisée, enfin il est recouvert d’un cercle de glaçage sur le dessus.

Chaque mois a son parfum de prédilection, les parfums sont assez surprenant car ils marient plusieurs saveurs. Le Cronut s’est trouvé garni d’une crème à la rose-vanille en mai, au sirop d’érable-citron en juin, à la mûre en juillet, à la noix de coco en août et en septembre Dominique Ansel a créé un Cronut fouré à la crème figue-mascarpone.

La tendance est lancée, j’ai hâte de voir les concurrents se lancer dans cette aventure (Mille-feuille Bakery à NYC notamment) et surtout de voir si il traversera l’atlantique…

Un nouveau départ

Après avoir étudié et travaillé dans le management des entreprises, ma passion pour la pâtisserie a pris le dessus. J’ai alors décidé de me lancer dans l’aventure en me formant professionnellement dans ce domaine. Pour cela, je vais suivre une formation à l’EPMTTH à Paris afin de préparer un CAP Pâtissier.

J’ai décidé de créer ce blog afin de partager avec vous cette nouvelle aventure en postant mes réalisations, avec des recettes détaillées mais aussi d’autres articles sur la pâtisserie.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir La Grande Pâtisserie !